Skeuomorphisme versus Flat Design

Skeuo_vs_Flat

J’ai remarqué que la tendance du moment est de se questionner sur l’utilisation du Skeuomorphisme ou du Flat Design. Pour moi les deux sont valables tant qu’ils sont utilisés à bon escient et que leur emploi se justifie vis à vis de l’ambiance que l’on veut donner au graphisme, site, ou autre sur lequel on travaille.

En effet, si la tendance du moment est de dénigrer le Skeuomorphisme au profit du Flat Design pour des raisons diverses et variées (sémantiques, ergonomiques, esthétiques que sais-je encore), le Skeuomorphisme a toujours sa carte à jouer pour nous plonger dans des ambiances réalistes.

Pour ceux qui ne sauraient pas, le Skeuomorphisme, c’est le design qui utilise les textures et les formes de matières existantes pour nous rappeler l’objet du monde réel que l’on transpose sur le web. Le Flat Design à l’inverse ne s’encombre pas de textures et d’ombres portés et va droit à l’essentiel en proposant une interface dépouillée de toute ressemblance avec les objets du monde qui nous entoure.

Petit exemple :

boutons_skeuomorphe_flatdesign

Le bouton ON est skeuomorphique du fait qu’il ressemble à un bouton tel qu’on peut l’imaginer dans le monde réel, alors que le bouton OFF est purement Flat Design du fait qu’il ne se concentre que sur la fonction de bouton en terme d’interface.

Le débat du moment :

Le Flat Design serait le must du moment du fait qu’il privilégie la simplicité ainsi que la rapidité et l’efficacité de la transmission de l’information à l’internaute. Le Flat Design serait plus « user friendly » en terme d’expérience utilisateur.

Alors que le Skeuomorphisme serait dépassé et ringard, jugé inutile du fait qu’il trompe l’utilisateur sur la nature même de l’interface qui n’est qu’artificielle et n’a pas besoin de s’encombrée d’une ressemblance avec le monde réel.

Mais alors, que choisir ? Est-il possible de créer de belle interfaces Skeuomorphiques ou doit-on se ranger dans les rangs du Flat Design si tendance ?

Apple a pris le parti du Skeuomorphisme sur ses interfaces d’applications pour tablettes et mobiles, trop au goût de certain, Apple aurait abuser du Skeuomorphisme. D’après bon nombre de partisans du Flat Design la firme n’a nullement besoin de décorer de faux cuir son application pour localiser ses amis, ou ranger sa collection de livres sur des étagères en faux pin dans une autre application bien connue.

Skeuomorphisme_apple

Donc trop de Skeuomorphisme tuerait le Skeuomorphisme, ok…

Microsoft quand à lui est, avec sa nouvelle génération d’interfaces pour mobile et desktop, partisan du Flat Design.

FlatDesign_microsoft

Quoi ? Mais alors on en revient à une vieille rengaine MAC ou PC ?

Pas vraiment mais on en est pas loin sur le plan de l’inutilité du débat. Les deux types de design peuvent très bien cohabiter sans se combattre l’un l’autre. Et j’en veux pour preuve les sites primés récemment pour leur qualités graphiques et ergonomiques. En effet, j’aime aller chercher l’inspiration ou juste me tenir au courant de ce qui se fait en naviguant sur Awwwards, et pas plus tard qu’aujourd’hui je vois coexister dans « les sites du jour » des sites en Flat Design et des sites en Skeuomorphisme.

Le cas Flatguitars :

Ce site tient ses promesses en matière de Flat Design jusque dans le titre ! :-)

Une interface simple et épurée, une navigation intuitive en scrolling verticale, des boutons de navigation minimalistes…

flatguitars0

flatguitarsUI

flatguitars1

flatguitars2

flatguitars3

Le pari du Flat Design est totalement réussi.

Le cas PNC Gift Maker :

Ce site parviens a mélanger une ambiance Skeuomorphique avec ses imitations d’étagères d’atelier de jouets et une navigation Flat Design avec des boutons plats et minimalistes. Le tout est bien ficelé et rend une impression mêlée d’authenticité et de modernité.

giftmaker

giftmaker2

giftmaker1

Le résultat est très intéressant et très ludique.

Finalement, l’utilisation du Skeuomorphisme et du Flat Design dépendra de votre projet et de l’impression générale que vous voulez rendre. On peut très bien utiliser l’un ou l’autre selon l’ambiance dans laquelle on veut plonger l’internaute. Et on peut également très bien mélanger l’un et l’autre avec parcimonie et les faire cohabiter avec harmonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>